Inscription fournisseur | Connexion
Vous êtes ici : Les dossiers et conseils du Mag du CSE > Conseils et fonctionnement > Comité Social et Économique > Quel nombre d’élus pour le CSE (Comité Social et Economique) ?

Quel nombre d’élus pour le CSE (Comité Social et Economique) ?

Quel nombre d’élus pour le CSE (Comité Social et Economique) ?

Le comité social et économique (CSE) remplace les anciennes instances représentatives du personnel (délégués du personnel, comité d’entreprise et comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) depuis le 1er janvier 2020 dans toutes les entreprises d’au moins 11 salariés. Le CSE est composé de l’employeur (qui peut être assisté par 3 collaborateurs au maximum) et de représentants du personnels élus par les salariés. Ces derniers siègent au sein du CSE pour une durée de quatre ans maximum. Leur nombre dépend de la taille de l’entreprise. Explications.

Le nombre d’élus au CSE dépend de la taille de l’entreprise

Le nombre des membres de la délégation du personnel élus au sein du CSE par les salariés de l’entreprise est fixé par l’article L. 2314-1 du code du travail. Il dépend de l’effectif de l’entreprise, c’est-à-dire du nombre de salariés comptabilisés à temps plein constaté au premier tour du scrutin des élections au CSE.

Le nombre d’élus varie de un élu au CSE dans les plus petites entreprises (de 11 à 24 salariés) à 35 dans celles qui comptent 10 000 salariés et plus. Le tableau ci-dessous détaille effectif par effectif le nombre des membres de la délégation du personnel élus au sein du CSE.

Effectif de l'entreprise (en nombre de salariés à temps plein)

Nombre de membres titulaires

11 à 24

1

25 à 49

2

50 à 74

4

75 à 99

5

100 à 124

6

125 à 149

7

150 à 174

8

175 à 199

9

200 à 249

10

250 à 299

11

300 à 399

11

400 à 499

12

500 à 599

13

600 à 699

14

700 à 799

14

800 à 899

15

900 à 999

16

1000 à 1249

17

1250 à 1499

18

1500 à 1749

20

1750 à 1999

21

2000 à 2249

22

2250 à 2499

23

2500 à 2749

24

2750 à 2999

24

3000 à 3249

25

3250 à 3499

25

3500 à 3749

26

3750 à 3999

26

4000 à 4249

26

4250 à 4499

27

4500 à 4749

27

4750 à 4999

28

5000 à 5249

29

5250 à 5499

29

5500 à 5749

29

5750 à 5999

30

6000 à 6249

31

6250 à 6499

31

6500 à 6749

31

6750 à 6999

31

7000 à 7249

32

7250 à 7499

32

7500 à 7749

32

7750 à 7999

32

8000 à 8249

32

8250 à 8499

33

8500 à 8749

33

8750 à 8999

33

9000 à 9249

34

9250 à 9499

34

9500 à 9749

34

9750 à 9999

34

10000

35

Les représentants du personnel présents dans le CSE comptent un nombre égal d’élus titulaires et d’élus suppléants, même si ces derniers n’ont pas forcément des droits similaires aux titulaires dans certains cas.

La durée de mandat des membres élus au CSE est de quatre ans maximum et le nombre successif de mandat est fixé à trois dans les entreprises de plus de 50 salariés.

Les fonctions des membres élus de la délégation de personnel au CSE prennent fin à leur décès, suite à leur démission, à la rupture de leur contrat de travail ou s’ils perdent les conditions requises pour être éligibles. Ils conservent leur mandat en cas de changement de catégorie socioprofessionnelle. Les élus au CSE bénéficient d’un statut protecteur, notamment contre le licenciement, et ils bénéficient d’un nombre d’heures de délégation pour exercer leur mandat.

À noter : lorsqu’une entreprise est composée d’au moins deux établissements distincts, un CSE dit « central » doit être créé, ainsi qu’un CSE par établissement. Le nombre de membres élus au CSE central ne peut alors pas dépasser 25 titulaires et 25 suppléants.

Le nombre d’élus au CSE peut aussi résulter d’un accord préélectoral

Le nombre de représentants des salariés à élire au sein du CSE peut également être fixé par un accord préélectoral. Il s’agit d’un accord qui résulte d’une négociation avec l’employeur demandée par une ou des organisations syndicales. Le protocole d’accord préélectoral s’impose pour les élections du CSE s’il est signé par la majorité des organisations syndicales ayant participé à sa négociation et si figurent parmi ces organisations celles ayant recueilli la majorité des suffrages exprimés lors des dernières élections professionnelles ou, à défaut, la majorité des organisations représentatives dans l’entreprise.

En cas d’accord préélectoral, le nombre d’élus représentant les salariés au sein du CSE est le plus souvent supérieur à celui prévu légalement par le code du travail.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres conseils et idées pour le comité social et economique

  • Quelle est la composition du CSE ? Quelle est la composition du CSE ? La mise en place du comité social et économique (CSE) est obligatoire dans toutes les entreprises d’au moins 11 salariés. Instauré par la loi Travail votée en 2017, le CSE fusionne et remplace...
  • Combien d'heures de délégation pour les élus du CSE ? Combien d'heures de délégation pour les élus du CSE ? Le nombre d’élus qui siègent au sein du CSE, organisme qui remplace les anciennes instances représentatives du personnel (délégués du personnel, comité d’entreprise et comité...